Enseignements

LES ENSEIGNEMENTS

L’enseignement fondamental

Le CCSJ affirme le caractère essentiel de la formation et de l’enseignement assurés dans les cycles du primaire (école maternelle et école élémentaire).

C’est dans les classes de maternelle et du primaire que se forment les bases psychologiques, cognitives et sociales sur lesquelles se construit l’individu.

L’enseignement fondamental fait donc l’objet, dans les classes maternelles comme dans les trois cycles du primaire, de la plus grande attention du CCSJ, avec une attention toute particulière à la transition entre le degré primaire et le collège.

Dans le cadre d’un travail d’équipe pour l’accompagnement personnalisé, les élèves à besoins éducatifs particuliers et sujets aux troubles de l’apprentissage sont spécifiquement suivis dès les premiers cycles du primaire pour leur inclusion et leur réussite.

Le dispositif général d’accompagnement personnalisé et d’inclusion scolaire repose sur une dynamique de coopération entre les équipes pédagogiques, l’orthopédagogue et les différents spécialistes en charge du suivi psycho-physique des élèves à l’extérieur de l’établissement (psychologue, orthophoniste, psycho-motricienne…).

 

L’équilibre des disciplines

  • Les sciences et la technologie, dont la domination s’accentue en ce XXIème siècle, imposent la nécessité de leur maîtrise par les élèves, qui vont porter l’avenir commun. D’où au CCSJ la place essentielle d’un enseignement scientifique ambitieux, tant pour les mathématiques que pour les sciences expérimentales (sciences physiques et chimie, sciences de la vie et de la terre) et le numérique.

    Cet enseignement scientifique et technologique, conformément au double programme français et libanais allie la pensée théorique et l’approche expérimentale, que ce soit  dans la résolution de problèmes et la démarche algorithmique, dans l’enseignement de la technologie et de la robotique, ou encore dans le travail de laboratoire, particulièrement valorisé dans les programmes français.

    A cet effet, le  CCSJ offre des laboratoires et des équipements scientifiques constamment actualisés.

    Il amène également ses élèves, dans la dynamique de leurs projets scolaires et périscolaires, dont les concours scientifiques, à se tenir informés et à participer à l’actualité scientifique.

  • Les sciences humaines  (histoire-géographie, sciences économiques et sociales) et l’éducation civique, concourent à l’approfondissement de la pensée, à l’analyse et à la compréhension des idées ainsi que des faits sociaux et économiques dans leur dimension contemporaine comme dans leur profondeur historique.

    Cet approfondissement vers la compréhension des sociétés est essentiel également pour structurer le savoir-être et le comportement individuel et collectif des élèves, ainsi que leur projection vers le futur.

  • Les lettres et la philosophie  développent chez les élèves la capacité d’analyse et d’expression, la pensée personnelle et critique ainsi que le sens esthétique et la sensibilité personnelle. La fréquentation des œuvres et des auteurs, la recherche intellectuelle et l’argumentation, la production écrite et orale leur ouvrent un accès essentiel à la culture, pour se comprendre et comprendre le monde.

  • Les disciplines linguistiques offrent les clés de l’expression et de la communication, essentielles dans un environnement définitivement internationalisé. Pour répondre aux exigences de cette mondialisation, la formation aux langues au CCSJ affirme l’ambition du trilinguisme.

  • La langue arabe, langue maternelle, bénéficie d’une attention centrale.

    Ancrée dans l’histoire familiale et personnelle des élèves, elle est la matrice de l’identité culturelle libanaise.  Langue de communication,  elle est également langue de haute culture, un double statut valorisé auprès des élèves par une pédagogie créative et stimulante.

    Pour les élèves « dispensés » des programmes libanais, elle est également enseignée comme une « langue vivante ».

    Langue maternelle ou langue vivante, la langue arabe constitue aussi un atout exceptionnel pour l’avenir socio-professionnel des élèves, dans la sphère du monde arabe et partout dans le monde.

  • La langue française  est également au cœur du projet pédagogique du CCSJ

    Langue de scolarité et d’enseignement, langue de communication et d’ouverture internationale, porteuse de culture et d’histoire, elle nourrit de ses valeurs la pensée et la sensibilité des élèves. Elle symbolise aussi la force du lien particulier tissé entre le Liban et la France.

    La maîtrise du français ouvre les accès vers la France, l’Europe et tous les pays du vaste espace francophone, tout en restant un atout vers l’espace mondial.

    Pour valoriser cet atout spécifique, et favoriser un trilinguisme maîtrisé, le CCSJ s’attache à diversifier les approches et les moyens pour développer une pratique active et vivante de la langue française.

  • La langue anglaise  est LA clé de la communication internationale. Les élèves bénéficient d’un enseignement dont la dynamique met en jeu tous les outils disponibles pour les rendre tous aptes à la pratique courante de l’anglais tant à l’oral qu’à l’écrit.

    Cette maîtrise linguistique est confirmée par les résultats des élèves aux différents tests de langue, des tests internes ou encadrés par des organismes internationaux. Ainsi s’ouvrent à eux très largement les portes de l’enseignement supérieur anglophone et l’accès aux parcours internationaux qui attendent un grand nombre d’entre eux.

     . L’enseignement d’une quatrième langue vivante, l’espagnol,  est  proposé en classe de seconde depuis la rentrée 2018. Ainsi s’élargit encore le potentiel international offert aux élèves.

  • Les enseignements artistiques bénéficient d’une place de choix au CCSJ, comme voie majeure pour le développement de la sensibilité, du goût et de la créativité par l’éducation esthétique.

    Les arts plastiques, la musique et l’art choral, la danse, le théâtre, les marionnettes, l’écriture, les arts audio-visuels et d’autres formes d’expression artistique suscitent une grande diversité de  projets, de réalisations et de manifestations, à tous les niveaux de scolarité du primaire au secondaire, et dépassent largement le strict cadre d’un enseignement « classique ». Le théâtre est pratiqué dans toutes les classes du collège sous la forme d’un travail basé sur la libre expression de la créativité des élèves, et les élèves du lycée se partagent au baccalauréat entre l’option théâtre et l’option arts plastiques. Quant aux marionnettes, elles ont trouvé la place de choix qu’elles méritent chez les tout-petits pour leur formation à l’expression verbale et à la sensibilité.

  • L’éducation physique et sportive, formation à l’équilibre du corps et de l’esprit, imprime sa marque dynamique dans le cursus des élèves du CCSJ. La pratique sportive, individuelle et collective, développe leur maîtrise physique, et les forme à repousser leurs limites, tout en développant leur savoir-être et leurs compétences sociales. La saine émulation qu’ils savent manifester leur permet de tirer tout le bénéfice personnel et collectif attendu de leurs cours d’éducation physique comme des nombreuses compétitions internes et externes, auxquelles ils participent très activement. Depuis la rentrée 2018 leur évaluation en EPS (éducation physique et sportive) au baccalauréat s’effectue sous forme d’un contrôle continu interne rigoureusement organisé sous le contrôle de l’AEFE.

  • La formation humaine et citoyenne par la médiation : conformément à ses valeurs, le CCSJ offre à ses élèves une formation à la communication non-violente et à la médiation, dispensée par des médiateurs diplômés sous l’autorité pédagogique du Centre Professionnel de Médiation de l’USJ. Cette formation à la relation bienveillante et à la résolution positive des conflits contribue au devenir de citoyens responsables et engagés pour la paix.

 

L'intégralité du projet pédagogique